Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 09:26

Bonjour tout le monde !

Il y en a qui lisent le journal du lundi matin, mais pas de ça chez nous... En route pour l'imaginaire ! ;o)

Bonne journée !
@+


                                                                                          15

            Nous nous retournâmes en entendant le cri de Mouche. En voyant le vieux pirate agenouillé à côté de son capitaine, je me précipitai en arrière, la respiration bloquée. Mouche avait saisi Crochet par les épaules et le secouait, mais celui-ci ne réagissait pas, ses yeux bleus encore écarquillés par la douleur et la surprise, figés et déjà vitreux.

            - Capitaine ! marmonnait le vieux pirate. Capitaine ! Vous pouvez pas me faire ça ! Capitaine ! Bon dieu, mais c’est pas possible !

            Le Prince jeta un regard rapide vers le tas de rochers qui nous séparaient pour le moment des robots que l’on entendait s’agiter de l’autre côté. Puis il prit le bras de Mouche et l’obligea à se lever.

            - Il n’y a plus rien à faire ! fit-il avec un mélange de douceur et d’urgence. Il est mort, monsieur Mouche ! Il est mort et nous le serons bientôt aussi si nous restons ici ! Venez, je vous en prie !

            Le pirate hésita, une expression douloureuse sur son visage marqué par des années à parcourir les océans. Puis il poussa un profond soupir, hocha lentement la tête et suivit le Prince. Je ne bougeai pas, abasourdie et révoltée. Le Prince revint brusquement vers moi, saisit ma main et m’entraîna en avant d’autorité. Je me laissai faire un moment, incapable de réagir, ne comprenant pas ce qui était en train de se passer. Le Capitaine Crochet mort ? Une telle chose était-elle possible ? Je ne pouvais pas y croire ! Je ne pouvais pas y croire…

            J’arrachai brusquement ma main à celle du Prince et revins en arrière à toute vitesse. Crochet était toujours aussi immobile qu’une statue et les robots commençait à gagner du terrain, semblant de plus en plus proches. Je m’agenouillai à côté du pirate et serrai ses doigts. Ils étaient glacés. Je fixai son visage, réfléchissant rapidement. J’aurais été capable de le tuer alors pourquoi pas de le ramener à la vie ? Il fallait simplement y croire et trouver un moyen. Mettre la pensée sur ce dernier ne me prit guère de temps. Comment faisait le Prince pour sauver ses princesses en général ? Un baiser. Un baiser d’amour et la vie regagnait leurs corps…Rien de plus simple.

            Au moment où mes compagnons me rejoignirent je me penchai sur Crochet et m’emparai de ses lèvres. Elles étaient aussi froides que sa main, mais je m’efforçai de l’oublier et d’imaginer qu’il était bien vivant. Au début il ne se passa rien, tandis que j’entendais encore de loin les commentaires stupéfaits du Prince, de Mouche, et même d’Outroupistache. Puis j’oubliai ces derniers, me concentrai, essayant d’insuffler ma force vive à Crochet. Peu à peu j’eus l’impression que ses lèvres se réchauffaient et bientôt je sentis qu’il me rendait mon baiser avec une avidité grandissante. Ivre de joie, je m’abîmai dans cet instant extraordinaire, étreignant son visage, dévorant sa bouche, submergée par la sensation jouissive de la vie qui revenait en lui.

            Lorsque je me redressai enfin, à bout de souffle, je gardai un moment les paupières serrées, savourant le goût de ses lèvres. Enfin j’ouvris les yeux, un sourire jusqu’aux oreilles. Mon regard rencontra celui de Crochet. Ses yeux bleus étaient inhabituellement chaleureux et il semblait tout à la fois incrédule et troublé. Je lui souris, caressai doucement sa joue. J’avais terriblement envie de l’embrasser encore. Mais au même instant un bruit sourd me parvint du mur de rocher qui nous séparait des robots. Encore quelques instants et ils l’auraient fait s’écrouler. Lorsque je reportai les yeux sur Crochet il avait détourné la tête et semblait chercher à retrouver ses esprits. J’esquissai un geste vers lui, mais ce n’était guère le moment et j’y renonçai. Je me relevai et m’aperçus alors que tous les regards étaient fixés sur moi. Je rougis brusquement.

            Le Prince ne paraissait pas en croire ses yeux, à la fois stupéfait et comme écoeuré. Je sentis que je venais singulièrement de baisser dans son estime, mais cela m’importait relativement peu. L’expression de Mouche était reconnaissante et il gloussait comme une vieille commère qui vient de découvrir une histoire particulièrement croustillante. Quant à Outroupistache il semblait beaucoup s’amuser.

            Je cherchai comment rompre le silence lorsqu’un son sifflant déchira l’air. Je sentis quelque chose de brûlant frôler mon bras, puis le rayon fit exploser la pierre juste au-dessus de la tête de Crochet. Je me retournai aussitôt. Un des robots avait réussi à passer son bras et son arme dans un interstice entre les rochers et nous tirait dessus. Je saisis mon épée et voulus lui couper la main, mais ma lame se tordit sans le blesser et je sentis le coup vibrer douloureusement dans tout mon bras. Le Prince tenta d’arracher le fusil à la main d’acier, mais rien n’y faisait. Et pendant ce temps le laser frappait tout autour de nous.

            Mouche aida Crochet à se relever, celui-ci semblant encore un peu sonné. Il porta la main à sa poitrine, puis baissa les yeux, ne semblant pas comprendre où était passée sa blessure. Ce ne fut que lorsque le rayon laser vint à nouveau exploser la pierre à quelques centimètres de lui qu’il parut se réveiller.

            - Suivez-moi ! nous lança-t-il.

            Et il se mit à courir à travers les galeries. Nous ne nous fîmes pas prier et galopâmes à sa suite, laissant derrière nous les robots qui achevaient de détruire le rempart de rochers.

Partager cet article

Repost 0
Published by Anaïs Cros - dans Textes
commenter cet article

commentaires

Dharmakylune 25/02/2009 11:36

pour sûr que nous te suivons ! sensation jouissive à suivre !! :-)

Anntoria 24/09/2008 13:11

Sympa le petit instant romantique :-) Décidemment tu maîtrises tous les styles !

Egyptia 23/09/2008 17:36

Quelle belle scène :o)

Présentation

  • : Les Lunes de Sang
  • Les Lunes de Sang
  • : Je suis auteur et le but de ce blog est de communiquer avec mes lecteurs, autour de ma série de fantasy Les Lunes de Sang et de mon roman fantastique La Mer des Songes, mais aussi de futures publications éventuelles, de manifestations auxquelles j'aurais l'occasion de participer, etc. Pour en savoir plus sur mes romans, n'hésitez pas à cliquer sur les catégories qui portent leur nom. Et pour me contacter, laissez un commentaire. Je reviendrai vers vous dès que possible. Merci de votre visite !
  • Contact

Mes romans

les lunes de sang MB 01

 

lokomodo La Lune Noire

 

Lune de sang3 lokomodo 2012b

 

Lokomodo crepuscules 2013

 

Mer des Songes couv-blog