Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 17:25

Hi !

Avant-dernière partie de la nouvelle...

Bonne soirée !
@+



Un monde ordinaire

           Ivy se réveilla en sursaut et resta aussitôt immobile, son cœur battant à lui en faire mal, ses cheveux et son visage humides d’une sueur malsaine. Pendant plusieurs secondes elle resta incapable de réagir, les yeux grands ouverts mais ne voyant rien, prête à hurler mais incapable d’émettre le moindre son. Peu à peu, avec la lenteur d’un insidieux serpent, son sang-froid lui revint et elle réalisa qu’elle était dans sa caravane, assise dans son lit, sa tête effleurant le plafond du petit renfoncement où se trouvait sa couche. Elle eut un petit rire nerveux qui se brisa comme une branche sèche que l’on casse. Faisant appel à toutes ces techniques qu’on lui avait enseignées pour chasser le trac, elle reprit le contrôle de sa respiration, retrouvant rapidement toute sa maîtrise d’elle-même. Aussitôt elle sauta du lit et courut à la petite fenêtre de sa caravane.

            Une certaine agitation régnait à l’extérieur, des lampes de poche trouaient la nuit, des gens allaient et venaient d’un air affligé, elle aperçut même l’uniforme d’un agent de police. Elle eut un nouveau rire, bien plus assuré. Un cauchemar. Ca n’avait été qu’un cauchemar, son plan avait parfaitement fonctionné. Brusquement très joyeuse, presque ivre de joie à vrai dire, Ivy s’habilla en toute hâte, se coiffa avec efficacité, illumina son visage divin de quelques traits discrets de maquillage et se précipita hors de la caravane, prête à jouer sa grande scène. La diva était en piste.

            Comme dans son rêve, ils étaient tous là, la fille de la caisse, les jongleurs, les dresseurs et les autres. Faisant mine d’ignorer le cercle qu’ils formaient tous autour de la caravane de Gianno, Ivy se jeta littéralement sur Frédéric.

            - Qu’est-ce qui se passe ? demanda-t-elle avec une inquiétude dosée à la perfection.

            Frédéric la dévisagea quelques secondes d’une manière qui la fit agréablement frémir. En cet instant ils étaient tous les deux en apesanteur, sur le fil, leurs vies ne tenant plus qu’à leur confiance mutuelle. Ivy savait que son partenaire la soupçonnerait après le pari qu’ils avaient fait, mais elle le connaissait suffisamment bien pour savoir également quel choix il ferait au moment de se confronter à ses soupçons. Il avait besoin d’elle, un geste de travers et elle pouvait le laisser faire le grand saut. Finalement Frédéric lui expliqua d’un ton neutre que Gianno s’était suicidé et Ivy put se livrer à toutes les démonstrations de désespoir qu’elle avait soigneusement mises au point.

            Quelques heures plus tard Igor annonça que le numéro des trapézistes remplacerait celui de Gianno pour un dernier hommage, puis le directeur du cirque ordonna à tout le monde de retourner à ses activités et de le laisser s’occuper des démarches. Ivy s’empressa d’obéir, trop heureuse de pouvoir faire une pause dans sa petite comédie. S’éloignant elle demeura saisie un instant, ayant cru voir le visage de Gianno dans la foule de forains et d’artistes de cirque, puis elle se secoua et reprit son chemin avec décision. Sans doute son triomphe lui montait-il quelque peu à la tête, mieux valait ne pas y prendre garde.

            Comme chaque jour, Ivy passa de nombreuses heures à s’entraîner, seule ou en compagnie de Frédéric, et elle était presque surprise de constater à quel point cette journée ressemblait à toutes celles qui l’avaient précédée. Certes le nom de Gianno était sur toutes les lèvres, mais en somme rien n’avait réellement changé pour le moment et le monde était resté tout ce qu’il y avait de plus ordinaire. Ivy en était un peu désappointée, mais elle décida de prendre son mal en patience. Il fallait attendre la représentation et son coup d’éclat pour effacer totalement le souvenir de Gianno et recentrer l’attention générale sur elle. Elle avait déjà tant attendu, elle pouvait bien consentir un dernier effort.

            Au soir Ivy tremblait presque d’excitation et Frédéric lui lança à nouveau plusieurs coups d’œil un peu inquiétants, mais la jeune femme n’était pas en état d’y prêter attention. Cette représentation était sa représentation et rien ne pourrait l’empêcher d’en profiter. Rapidement les numéros défilèrent jusqu’à ce qu’Igor annonce l’entrée en scène des trapézistes. Ivy et Frédéric firent le tour de la piste comme à l’ordinaire, saluant le public, puis ils grimpèrent agilement dans les filins jusqu’à rejoindre les petites plate-formes qui leur étaient réservées. Ivy salua encore, se préparant à sauter dans le vide, mais un visage parmi la foule la frappa brusquement. Elle eut l’impression que tout sang se retirait de sa poitrine et elle faillit s’effondrer et chuter dans le vide, se rattrapant à la dernière seconde. Gianno était là, assis dans le public comme si de rien n’était. Soudain il leva la tête vers elle, sourit et lui adressa un petit salut de la main. Ivy battit frénétiquement des paupières pour chasser cette vision, mais rien n’y fit. Et brutalement le monde ordinaire vola en éclats. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anaïs Cros - dans Textes
commenter cet article

commentaires

Dharmakylune 22/06/2009 14:29

si tu n'as pas le temps tu as toujours le talent : pas de quoi être désolée, c'était juste pour dire que le je pensais à Ivy, le supsens est succulent ;-)

Anais 22/06/2009 14:24

Je sais, je sais, désolée.
Je n'ai pas eu une minute à moi ce week-end et la semaine a été plutôt chargée aussi. Je vais essayer de vous poster la fin cette semaine (même si pour ça il faut d'abord que je l'écrive :mrgreen:).

Dharmakylune 22/06/2009 14:12

:-P

Dharmakylune 11/06/2009 12:38

un style dosé à la perfection ! je veux la dose d'éclat !

Egyptia 11/06/2009 11:53

J'espère qu'elle va rater son numéro :mrgreen: Ou alors que son partenaire décide de la lâcher, mouahaha *rire machiavélique*

Présentation

  • : Les Lunes de Sang
  • Les Lunes de Sang
  • : Je suis auteur et le but de ce blog est de communiquer avec mes lecteurs, autour de ma série de fantasy Les Lunes de Sang et de mon roman fantastique La Mer des Songes, mais aussi de futures publications éventuelles, de manifestations auxquelles j'aurais l'occasion de participer, etc. Pour en savoir plus sur mes romans, n'hésitez pas à cliquer sur les catégories qui portent leur nom. Et pour me contacter, laissez un commentaire. Je reviendrai vers vous dès que possible. Merci de votre visite !
  • Contact

Mes romans

les lunes de sang MB 01

 

lokomodo La Lune Noire

 

Lune de sang3 lokomodo 2012b

 

Lokomodo crepuscules 2013

 

Mer des Songes couv-blog