Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 10:06
Bonjour !

Voici enfin la dernière partie de la nouvelle ! :o)

Bonne lecture !
@+


                                                                                           6

            Neo se réveilla dans un sursaut. Katrin n’était plus dans le lit près de lui. Il se redressa, alluma la lumière, mais la chambre était vide. Il repoussa les couvertures avec un soupir et se leva. Depuis un mois qu’ils couchaient ensemble, ce n’était pas la première fois qu’il se retrouvait seul au matin. Elle ne lui avait jamais dit où elle partait, il ne savait rien d’elle en réalité, il se contentait de l’avoir auprès de lui de temps en temps.

                Neo s’étira et mit en route l’ordinateur portable sur lequel il avait consigné tous les souvenirs qu’il avait pu retrouver du fonctionnement de la société et de son long séjour là-bas. Tandis que la machine démarrait, il enfila une robe de chambre et se servit un verre. Mais le whisky ne suffit pas à le réveiller. Il gagna la salle de bain et aspergea son visage d’eau glacée. En se redressant il examina ses traits dans le miroir.

            Il avait repris un peu de poids depuis son évasion, mais ses cheveux avaient également grisonné et la large cicatrice qui barrait son front n’avait pas l’air de vouloir s’effacer. Son regard n’était plus vide comme il l’avait été autrefois, mais tout de même un peu voilé par des nuits d’insomnie passée à écrire ses mémoires. Il avait pris le parti de rédiger le tout sous la forme d’un roman, faisant de lui-même son propre héros, pensant que cela permettrait de toucher plus facilement les gens en suscitant leur empathie. Il avait achevé son travail la veille au soir et priait maintenant de ne pas avoir fait tout ça pour rien.

            Il quitta la salle de bain et s’installa devant l’ordinateur, son verre à  la main. Il ouvrit le fichier contenant son roman et commença à relire les premières lignes. Il n’avait pas parcouru une page que la porte de l’appartement s’ouvrait brusquement dans son dos. Il se leva et se retourna dans le même mouvement.

            Vladimir Ador se tenait devant lui, accompagné de Katrin et de trois autres hommes aux mines sombres. Le chef de section lui sourit.

            - Monsieur Slave, fit-il. Comment allez-vous ?

            Sans réellement savoir pourquoi, Neo se mit à éprouver une peur lancinante. Discrètement il pivota sur lui-même pour se placer entre ses visiteurs et la fenêtre.

            - Qu’est-ce qui me vaut cette visite ? murmura-t-il, craignant par avance la réponse.

            Le sourire de Vladimir s’accentua.

            - Katrin nous a dit que vous aviez fini votre roman et nous avons pu constater par nous-même que votre taux de créativine était retombé au plus bas.

            - Mon taux de…

            Neo s’interrompit, frappé par ce que cela sous-entendait. Il eut un mouvement de recul. Les trois hommes commencèrent à se déployer dans la pièce, silencieux comme des ombres.

            - Vous avez été un sujet d’expérience très intéressant, poursuivit Vladimir, et nous avons pu constater grâce à vous que notre nouvelle technique de stimulation est très efficace, de même que l’implant qui nous permet de récupérer la créativine. Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi cette coupure sur votre front somme toute peu profonde ne se fermait pas, monsieur Slave ? Il faut croire que Katrin est réellement habile, ou que vous avez un sommeil réellement très lourd. Me croiriez-vous si je vous disais que pendant cet unique mois vous avez été plus productif qu’au cours des quinze dernières années ? C’est tout à fait stupéfiant ce qu’un peu d’action peut stimuler l’imagination alors même qu’un sujet semblait totalement perdu pour la production. Malheureusement toute expérience a une fin. Nous aurions pu vous entretenir dans votre illusion, mais nos chercheurs nous affirment que votre taux ne remontera plus jamais maintenant, alors à quoi bon ?

            - Vous… vous allez me recycler… ? souffla Neo d’une voix étranglée. 

            - En effet, je crois que cela vaudra mieux pour tout le monde, n’est-ce pas ?

            Neo écarquilla les yeux d’horreur, chercha le regard de Katrin. La jeune femme détourna la tête. L’écrivain recula lentement.

            - Non…, murmura-t-il. Non non non !

            Il se précipita vers la fenêtre, fit le geste de se jeter à travers. Mais les trois hommes furent sur lui d’un bond. Ils l’écrasèrent sur le sol, le rouèrent de coups jusqu’à ce qu’il cesse de se débattre. Puis ils le traînèrent hors de la chambre, à demi inconscient. Vladimir les regarda sortir avec un sourire de satisfaction, puis se dirigea vers l’ordinateur. Il tira un revolver de sa poche et fit exploser la machine, avant de la faire tomber de la table et de la piétiner.

            - Voilà une bonne chose de faite, conclut-il.

            Et il quitta la pièce à son tour.

            Katrin promena longuement son regard sur l’appartement, ses yeux accrochant sur le lit. Elle poussa un profond soupir, palpa le chèque glissé dans sa poche pour se donner du courage et fit quelques pas vers la porte. Elle s’arrêta sur le seuil, secoua lentement la tête et partit. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anaïs Cros - dans Textes
commenter cet article

commentaires

Anaïs 05/01/2009 12:01

J'ai volontairement laissé ouvert le concept de "recyclage" pour que le lecteur puisse imaginer ce qu'il veut... :o)
Pour moi, les personnes recyclées se font zigouiller... Après... on peut aussi se demander ce qu'il y a dans la bouillie qu'on les force à manger... :mrgreen:
Bref, je te laisse te faire ta propre idée. ;o)

Anaïs 05/01/2009 12:01

J'ai volontairement laissé ouvert le concept de "recyclage" pour que le lecteur puisse imaginer ce qu'il veut... :o)
Pour moi, les personnes recyclées se font zigouiller... Après... on peut aussi se demander ce qu'il y a dans la bouillie qu'on les force à manger... :mrgreen:
Bref, je te laisse te faire ta propre idée. ;o)

chris. 03/01/2009 21:34

jviens de lire néo slave ...très chouette!!^^ j'aimerais juste savoir comment tu envisages le recyclage ..mais bon je comprendrais que tu veuilles rien dire!

Einsam 06/08/2008 22:41

Texte "coup de poing" que j'ai beaucoup aimé et marquée, tentant moi aussi d'aligner des lettres en mots pour former des phrases relatant une histoire qui, je l'espère, aura au moins le mérite de ne pas trop décevoir qui la lire ^^
Reste plus qu'à espérer qu'on ne finisse pas comme ça ... mdr

Lothar 21/06/2008 15:06

Quelle bande de grosses saletés ! Et la pouf comment on a trop envie de lui faire bouffer son chèque (avec ses dents par la même occasion !).
Non mais j'hallucine quoi ! ;o)

Présentation

  • : Les Lunes de Sang
  • Les Lunes de Sang
  • : Je suis auteur et le but de ce blog est de communiquer avec mes lecteurs, autour de ma série de fantasy Les Lunes de Sang et de mon roman fantastique La Mer des Songes, mais aussi de futures publications éventuelles, de manifestations auxquelles j'aurais l'occasion de participer, etc. Pour en savoir plus sur mes romans, n'hésitez pas à cliquer sur les catégories qui portent leur nom. Et pour me contacter, laissez un commentaire. Je reviendrai vers vous dès que possible. Merci de votre visite !
  • Contact

Mes romans

les lunes de sang MB 01

 

lokomodo La Lune Noire

 

Lune de sang3 lokomodo 2012b

 

Lokomodo crepuscules 2013

 

Mer des Songes couv-blog