Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2007 3 31 /10 /octobre /2007 11:28
Salut !

Je viens de terminer un des textes que je diffuserai au cours du festival des Namis de la Nalsace et je vous le livre en exclusivité et en plusieurs épisodes. 
Voici le premier !
Pour les gens qui parlent Alsacien, merci de rectifier des erreurs ou orthographes qui vous paraissent bizarres. Déjà que l'Alsacien ne s'écrit pas, c'est encore moins facile quand on ne le parle pas à la base. ;o)
J'espère que ça vous plaira !
@+


La Guerre des Nétoiles
                                      Episode 1664       
L’attaque des clowns
 
 
Jour -3
 
            C’est là que ça commence ! Pourquoi commencer au jour -3 et pas 1, me direz-vous ? Je n’en sais rien, et par ailleurs c’était bien la question que se posait Maître Yopla tout en battant frénétiquement de ses longues oreilles vertes pour s’envoler. Comme chaque jour, il pratiquait ses exercices de lévitation, afin de conserver sa forme en dépit de ses neuf cents ans et des bretzels. Maître Yopla, malgré sa petite taille et sa face aussi ratatinée que celle d’un bouledogue français, était le plus grand chevalier Chedail de la galaxie et on venait de tous les coins de l’univers pour recevoir son précieux enseignement (et aussi pour goûter à sa délicieuse choucroute cuite au laser). Mais Maître Yopla, sous son air ridicule de petit extraterrestre vert, était consciencieux et ne prenait pas plus d’un ou deux élèves à la fois afin de pouvoir les former parfaitement.
            Cette décennie-là, il n’avait accepté en tout et pour tout qu’un élève. Dès que Maître Yopla avait posé les yeux sur Luke Schnackwalker[1], il avait su qu’il lui faudrait beaucoup beaucoup de travail pour en faire quelque chose. Malheureusement cette impression s’était confirmée au fil du temps. Le jeune Schnackwalker avait de la bonne volonté, mais il était d’une maladresse affligeante. Pour tout dire, il ne savait même pas décapsuler une bouteille de bière avec son sabre sans renverser de la mousse partout. Désespérant. Mais Maître Yopla ne s’avouait pas vaincu pour autant. Il le sentait, le jeune Schnackwalker avait la Frosch[2] en lui. Il fallait juste arriver à la révéler.
            Songeant à son apprenti, Maître Yopla cessa de battre des oreilles comme une mouche étrange et se reposa lentement sur le sol de sa grande chambre pleine d’écrans, de consoles, d’émetteurs, de processeurs et d’autres choses compliquées comme un lit ou une armoire. Il choisit un bâton dans son râtelier et, s’appuyant dessus comme le vieillard de neuf cents ans qu’il était, il quitta la pièce à petits pas.
            Après être passé sous une grande verrière à travers laquelle on voyait l’espace infini et la constellation du Bretzel Mystique, Maître Yopla atteignit la cuisine de sa grande maison installée sur la planète Alterhande[3]. Là il retrouva son apprenti en train de casser la croûte avec un peu de spack[4] et de moutarde. Le jeune apprenti salua son maître de la pointe de son couteau, mâchant frénétiquement pour pouvoir avaler et ensuite s’exprimer. Maître Yopla n’était pas un maniaque des conventions, mais il exigeait qu’on ne parle pas la bouche pleine en sa présence. De toute façon on ne comprenait rien quand les gens parlaient en mangeant. Et puis ce n’était pas très agréable à regarder. Enfin tout ça, quoi.
            - Maître ! Maître ! s’exclama Luke Schnackwalker après avoir failli s’étrangler en avalant trop vite. J’ai eu une idée !
            Maître Yopla évita tout commentaire. Il avait une cuisine avec de hauts tabourets de bar et pour accéder au comptoir il dut battre frénétiquement des oreilles. Il finit par se poser sur un siège avec moult précautions et reprit la parole d’une voix douce.
            - Eh bien, mon jeune apprenti, quelle est cette idée ?
            Luke se redressa sur son tabouret et plongea son couteau dans le spack d’un air résolu.
            - Vous vous souvenez, maître, que vous m’avez toujours dit que mon nom ne faisait pas très « chevalier Chedail » ?
            - Oui, bien sûr, mon jeune apprenti. Ton nom est… un peu ridicule.
            - Comme l’était le vôtre, maître, rétorqua Luke d’un ton sec. Maître Yolande Orlando Peterle[5] Leonard Arsch[6] ça le fait nettement moins que Maître Yopla quand on y pense. Du coup j’ai décidé de faire comme vous et d’utiliser mes initiales ! Je serai… le chevalier LS !
            - Euh… Mon jeune apprenti, ce n’est pas possible.
            - Ben pourquoi, maître ?
            - Eh bien, tout simplement, parce que c’est imprononçable. LS ? C’est quoi ça, non mais franchement ? Pourquoi pas LSD pendant qu’on y est ? Ou PS ? Ou DS ? Non, non, laisse tomber, mon jeune apprenti. Il va falloir que tu trouves un autre nom.
            - Bon ok, maître. Alors qu’est-ce que vous pensez de ça : Knack Vater[7] ?
            Maître Yopla sentit poindre une migraine entre ses yeux globuleux comme à chaque fois qu’il discutait plus de deux minutes avec le jeune Schnackwalker.
            - Mon garçon, ce nom est déjà pris, répliqua-t-il avec agacement. Il s’agit du nom de notre plus grand ennemi au cas où tu ne t’en souviendrais pas.
            Luke se frotta le menton avec étonnement.
            - Ah ben oui, c’est vrai, tiens. Je me demande ce que signifie cette erreur d’un point de vue généalogique, psychanalytique et trilogique… Vous croyez que mon inconscient essaye de me dire quelque chose à propos de l’identité de Knack Vater ?
            - Mon jeune apprenti, tu devrais laisser ton inconscient tranquille comme lui-même te laisse tranquille la plupart du temps. Oublie tout ça.
            - Bon d’accord, maître. Je resterai simplement Luke Schnackwalker pour la postérité dans ce cas-là.
            Maître Yopla réprima un soupir de soulagement. Son apprenti avait déjà l’esprit à autre chose que son idée de nom de chevalier et ce n’était pas plus mal. Une autre journée allait pouvoir s’écouler paisiblement sur la planète Alterhande.
 
 
 
 

[1] Schnack en Alsacien : escargot ou plus vulgairement sexe de la femme
[2] Frosch : grenouille
[3] alt : vieux / hand : main
[4] spack : lard
[5] Peterle : persil
[6] Arsch : cul
[7] Vater : père
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anaïs Cros - dans Divers
commenter cet article

commentaires

brice le "schnaké" 03/11/2007 02:33

mdr!!
et ben bravo anais vraiment c un grand moment de plaisir!!!
yopla!!-)

Anaïs 31/10/2007 12:46

Contente que ça vous plaise !
Roland aussi a bien aimé. ;o)
Et pour la suite... il faudra attendre demain. :o)

dharmakylune 31/10/2007 12:40

lolll tu nous fait trop rire !!! la suite la suite !!!!!!!

dharmakylune 31/10/2007 12:27

bon je n'en suis qu'à la 4ième ligne mais déjà je suis toute excitée et j'ai envie de te dire que c'est génial culte trop d'bonheur, ça m'extasie c'est excellent et délirant, j'adore !!!!!!!!!!

Anntoria 31/10/2007 12:03

C'est génial !! J'adore ! Bravo !
En ce qui concerne les mots halssassiens, ca me parait correct, en tout cas j'ai pas eu de problème de compréhension.
Vivement le prochain texte :-)

Présentation

  • : Les Lunes de Sang
  • Les Lunes de Sang
  • : Je suis auteur et le but de ce blog est de communiquer avec mes lecteurs, autour de ma série de fantasy Les Lunes de Sang et de mon roman fantastique La Mer des Songes, mais aussi de futures publications éventuelles, de manifestations auxquelles j'aurais l'occasion de participer, etc. Pour en savoir plus sur mes romans, n'hésitez pas à cliquer sur les catégories qui portent leur nom. Et pour me contacter, laissez un commentaire. Je reviendrai vers vous dès que possible. Merci de votre visite !
  • Contact

Mes romans

les lunes de sang MB 01

 

lokomodo La Lune Noire

 

Lune de sang3 lokomodo 2012b

 

Lokomodo crepuscules 2013

 

Mer des Songes couv-blog