Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 13:26
Bonjour !

Pour terminer la semaine, un petit résumé des péripéties que j'ai traversées avec l'imprimeur...
Je vous fais ça sous forme de journal. :o)
Si vous descendez quelques articles plus bas, vous verrez que je devais remettre le document word mis en page à l'imprimeur vendredi dernier. Nous allons donc remonter jusqu'à jeudi. 

Jeudi 11 octobre :
J'ai terminé de relire mon manuscrit un peu en avance, il me semble avoir fait toutes les corrections nécessaires. Dans l'après-midi j'envoie tout ça par mail à l'imprimeur. Pendant ce temps Brice planche encore sur la couverture. Il a contacté l'imprimeur, ils ont discuté entre pros, et il s'avère que le monsieur aurait besoin non seulement de la couv en format JPEG, mais aussi en format PSD, comprendre : format photoshop. Petit hic : le psd fait environ 55 mo, c'est-à-dire qu'il est beaucoup beaucoup beaucoup trop gros pour être envoyé par mail. Et il semble que l'imprimeur en ait besoin le lendemain, ce qui exclue l'envoie par courrier ( ah oui, pour info Brice vit sur Paris et moi et l'imprimeur en Alsace, ça fait une certaine distance ;o). Pas de panique, MSN est notre ami. Brice ( qui n'a pas dormi depuis des jours, ce fou) commate pendant que sa chère et tendre passe deux heures sur MSN avec moi pour me transmettre le fichier ( qu'est-ce qu'on ne ferait pas par amitié ?). Je n'ai plus qu'à mettre le fichier sur une clé usb et ramener ça à l'imprimeur. Parfait, je me couche en paix.

Vendredi 12 octobre :
Je prends sur moi et je me lève un peu plus tôt que d'habitude pour appeler l'imprimeur et m'assurer que ça vaut la peine que je fasse le trajet jusqu'à chez lui. Heureusement que j'ai appelé, parce que la réponse est non. Il n'a pas encore converti mon fichier word en fichier pdf, nécessaire à l'impression d'une maquette, donc c'est pas la peine que je fasse le déplacement. On se verra lundi. 
Parallèlement, Brice, qui est un grand perfectionniste et qui a enfin dormi un peu, se rend compte qu'il y a des détails qui le gênent sur la couv. Hey, il faudrait faire quelques modifications ! Seulement ces modifs ne peuvent être effectuées que sur le fichier psd et, à moins de repasser deux heures sur MSN, c'est moi qui dois faire ces modifs. Ok, pas de souci, on fait ça par téléphone, je m'en sors pas trop mal, heureusement que je connais un peu photoshop. Je génère un nouveau jpeg que j'envoie à l'imprimeur en attendant de lui ramener le psd. Tout va pour le mieux, je passe un bon week-end. 

Lundi 15 octobre :
J'appelle l'imprimeur. Ah non, il n'a pas encore reçu la maquette intérieure, c'est pas la peine que je vienne pour rien. On remet ça au lendemain. Ok. Là ça commence un peu à me stresser. Ce qu'il faut savoir, c'est que plus le temps de démarrage de l'impression s'allonge, plus la sortie du bouquin risque d'être repoussée. Et l'avoir quelques jours avant Noël ne sera pas d'une très grande utilité. Bref. 

Mardi 16 octobre :
Ouf, cette fois c'est bon. Je vais chez l'imprimeur, je dépose le fichier psd de la couv avec ma petite clé usb et je récupère la maquette intérieure pour une dernière vérification. 

Mercredi 17 octobre :
Entre deux cierges allumés pour commémorer la mort du compositeur Frédéric Chopin, je relis le bouquin. Et là... damn it ! Il reste huit fautes ( en tous cas, j'en ai trouvé huit, il en reste sûrement d'autres) et un petit souci de mise en page. Je ne peux pas laisser ça comme ça, ça me fait mal aux yeux. C'est fou ce qui nous échappe sur un écran et qui devient évident sur le papier. La prochaine fois, je ferai une impression avant de rendre ma copie, je le jure. Pendant ce temps l'imprimeur a commandé une impression test de la couverture, histoire de voir si les couleurs sortent bien, etc. 

Jeudi 18 octobre :
Je fais part à l'imprimeur de mes inquiétudes concernant ces quelques fautes et je lui demande s'il peut m'envoyer le fichier pdf pour que je fasse ces ultimes modifications ( juste une lettre à changer par ci par là, pitié, gentil monsieur). Pas de problème, il m'envoie ça. DOMMAGE. Impossible de modifier ce fichier pdf avec ma version d'adobe. Evidemment, ça ne pouvait pas être simple. Je demande à l'imprimeur si je peux faire les modifs sur son pc : aucun souci. Ouf. En plus il reçoit l'impression de la couv demain, je pourrai la voir et valider les choix de papier, etc. Nickel. 

Vendredi 19 octobre ( aujourd'hui quoi) :
Je vais chez l'imprimeur. On se rend compte qu'on peut pas modifier le fichier sur adobe parce que ça fout en l'air toute la mise en page. Pas de bol. Tant pis, je modifie sur word et il va faire une nouvelle conversion en pdf. Rien n'a bougé la première fois, il n'y a pas de raison que ça pose un problème cette fois. L'impression de la couv est magnifique ( Brice, c'est trop beau !!!), le devis pile dans ce qu'il m'avait annoncé. Je fais un très gros chèque d'acompte, mais je me sens mieux. Tout est prêt, ça devrait aller. Là il est 11h. Je quitte l'imprimeur pour aller au ciné. J'arrive au ciné à 11h30 et je commence à m'arracher les cheveux. 
Je viens de me rendre compte qu'en plus des fautes j'ai fait une petite modification de mise en page ( j'ai supprimé un saut de section pour ceux à qui ça parle) et j'étais tellement en stress que j'ai fait une grosse CONNERIE ( désolée, mais c'est le seul mot qui correspond à quelque chose d'aussi stupide). En fait, sans faire gaffe, j'ai modifié les en-têtes et ça m'a ruiné une partie de ma mise en page. Je n'arrive pas à penser à autre chose pendant tout le film que je regarde ( dommage, parce que c'était un bon film, Michael Clayton...) et finalement je fonce à la maison. Je vérifie que j'ai bien fait une incommensurable idiotie et ça se confirme. Je crois que je n'étais pas loin de me coller littéralement des baffes. Je refais les modifs, arrange tout le binz et appelle l'imprimeur dès qu'il rouvre à 14h. EVIDEMMENT il a déjà refait la conversion en pdf. Heureusement il est gentil et compréhensif et mon stress le fait rire. Il me dit qu'on a qu'à laisser passer encore le week-end, comme ça j'ai le temps de relire encore cinquante fois, et que je lui envoie le fichier lundi. Je crois qu'il s'imagine que je suis super maniaque, etc, il a pas tout à fait compris que j'ai déconné ce matin quand j'ai fait les modifs chez lui. Donc tout ça est encore reporté jusqu'à lundi. Et ensuite, normalement, si par miracle Dieu est de mon côté et que j'arrête d'être stupide, l'impression devrait pouvoir être lancée. 

J'ai hâte que ce soit le cas, parce que j'ai le sentiment qu'on n'en sortira jamais. Et je, c'est-à-dire vous, devrais avoir une date plus précise pour la sortie d'ici la fin de la semaine prochaine. Si vous êtes croyants, merci de prier, et sinon... priez quand même. Comme aurait dit Pascal, ça peut pas faire de mal. ;o)

Sur ce, amigos, bon week-end !
@+

Partager cet article

Repost 0
Published by Anaïs Cros - dans Divers
commenter cet article

commentaires

bar.sarah 24/01/2008 20:25

En faite j'ai une question :

toute lecriture est fait a la main :o ??

pas loin de 5oo pages a la main c'est enrome !!

dharmakylune 23/10/2007 09:42

pas de nouvelles, bonnes nouvelles ???
tu fais la grève ? lol :-P

dharmakylune 22/10/2007 12:35

22 vlà le 2 ? ;-)

dharmakylune 22/10/2007 09:13

alors alors, la suite des aventures ????

Fred 19/10/2007 19:21

Roooh flutte, ta frangine ( qui m'a résumé quelques une de tes péripéties) m'avait dit que c'était bon aujourd'hui ;-)
Eh ben bon week-end hein ... comment ça je suis sadique et je retourne la hallebarde dans la plaie ? meuh non...

Bon aller, je retourne à mon Matthieu Gaborit et te souhaite bon courage !

( Au fait, ici c'est l'acharné qui est en photo dans le journal avec toi à la librairie)

Présentation

  • : Les Lunes de Sang
  • Les Lunes de Sang
  • : Je suis auteur et le but de ce blog est de communiquer avec mes lecteurs, autour de ma série de fantasy Les Lunes de Sang et de mon roman fantastique La Mer des Songes, mais aussi de futures publications éventuelles, de manifestations auxquelles j'aurais l'occasion de participer, etc. Pour en savoir plus sur mes romans, n'hésitez pas à cliquer sur les catégories qui portent leur nom. Et pour me contacter, laissez un commentaire. Je reviendrai vers vous dès que possible. Merci de votre visite !
  • Contact

Mes romans

les lunes de sang MB 01

 

lokomodo La Lune Noire

 

Lune de sang3 lokomodo 2012b

 

Lokomodo crepuscules 2013

 

Mer des Songes couv-blog